Pompe à chaleur Bosch : avis et prix 2023

Pompe à chaleur Bosch : avis et prix 2023

5/5 - (6 votes)

Bosch fait partie du club très sélect de la Deutsche Qualität, qui compte des entreprises reconnues pour la fiabilité, la robustesse et la performance de leurs produits. Dans ce guide pratique, nous passons en revue la gamme des pompes à chaleur aérothermiques et géothermiques de Bosch : avantages, inconvénients, prix, avis, aides financières, conseils pour choisir, alternatives, etc. C’est parti !

Bosch : d’un atelier mécanique à un grand groupe tentaculaire

C’est en 1886 que commence l’histoire de ce grand groupe, sous l’impulsion de Robert Bosch. Cet industriel allemand, qui a travaillé un temps pour Thomas Edison aux Etats-Unis, crée l’ « Atelier de mécanique de précision et d’ingénierie électrique » du côté de Stuttgart. 

Des débuts difficiles… jusqu’à la fulgurance du magnéto d’allumage

Les premiers pas sont laborieux, puisque l’Atelier se limite à des travaux de mécanique et d’électrotechnique de précision, avec notamment l’installation de systèmes téléphoniques et de sonnettes électriques pour les particuliers. 

Dans les années 1890, Robert Bosch reçoit une demande un peu particulière : fabriquer un magnéto d’allumage pour un moteur stationnaire en se basant sur un modèle existant. Il en profitera pour perfectionner le produit et donnera ainsi le coup d’envoi à la production de magnétos d’allumage, une division qui signera le véritable lancement du groupe Bosch. 

Bosch, de 1898 à aujourd’hui

  • En 1898, Bosch ouvre sa première antenne commerciale hors Allemagne, du côté de Londres. D’autres représentations suivront rapidement partout en Europe, à commencer par la France en 1899 ;
  • En 1901, Bosch construit sa première usine. En 1905, l’usine devient un grand site de production ;
  • En 1903, le Belge Camille Jenatzy remporte la Gordon Bennett Cup au volant d’une Mercedes qui embarque un système d’allumage Bosch… une belle publicité pour la marque !
  • La Première Guerre Mondiale met un coup d’arrêt à l’évolution spectaculaire de Bosch ;
  • En 1918, Bosch reprend ses activités et se concentre sur la sécurité routière. L’entreprise lance des systèmes d’éclairage pour motos et vélos, des avertisseurs sonores, des essuie-glaces et des allumages alimentés par batterie ;
  • A la fin des années 1936, Bosch lance la pompe à injection diesel, puis l’injection essence pour moteurs ;
  • En 1942, Robert Bosch décède. Quelques années plus tard, les Alliés détruisent les installations de Bosch : tout est à refaire ;
  • Au début des années 1950, Bosch se reconstruit sur le marché du grand public, avec des appareils électroménagers, des outils de bricolage et surtout des autoradios ;
  • Le pôle électronique est lancé dans les années 1970, avec notamment les transistors et les circuits intégrés ;
  • La période 1960 – 1980 est marquée par la transformation de Bosch en un groupe international, avec des divisions autogérées. Le groupe devient le leader de l’électronique automobile (semi-conducteurs, informatique embarquée) et se lance dans les télécoms ;
  • Les décennies 1990, 2000 et 2010 se caractérisent par des implantations solides en Asie (Chine, Inde et Japon). La branche télécommunications est cédée au début des années 2000 et laisse place à la division Thermotechnologie avec l’acquisition de Buderus en 2003.
  • Dans la foulée, Bosch se lance dans les petits outils légers à batterie lithium-ion, le vélo électrique, la conduite autonome et le refroidissement intelligent.

Présentation de la pompe à chaleur Bosch

C’est en 2008 que Bosch s’intéresse aux énergies renouvelables, avec le lancement de plusieurs systèmes énergétiques innovants comme la pompe à chaleur et le capteur solaire. Bosch conçoit et produit aussi bien des pompes à chaleur aérothermiques (air – eau et air – air) que des pompes à chaleur géothermiques, avec trois gammes par famille de PAC. Nous détaillerons ces gammes dans la suite de ce guide. Pour l’heure, analysons les avantages et les inconvénients des pompes à chaleur Bosch.

Avantages des pompes à chaleur Bosch

  • L’expérience d’une marque plus que centenaire (1886) ;
  • Les pompes à chaleur Bosch sont développées en Europe, dans les propres usines de la marque allemande ;
  • Les ballons ECS de Bosch sont fabriqués en France, dans son usine de Bretagne ;
  • Classes d’efficacité jusqu’à A+++ ;
  • Un COP moyen de 4, avec des pics à 5,01 si vous vivez dans une région où la température annuelle reste vers les 7° C ;
  • On reste sur des PAC relativement peu bruyantes. Même les modèles les plus puissants restent sous les 55 db (A) ;
  • Possibilité d’intégrer un Double Echanger pour accepter la chaleur de panneaux solaires thermiques ;
  • Bosch propose un outil de dimensionnement en ligne pour des pompes à chaleur adaptées à votre logement (voir ici) ;
  • Le revêtement extérieur en polypropylène expansé réduit drastiquement le poids de l’unité extérieur tout en limitant le bruit ;
  • Le design est un point fort des dernières pompes à chaleur Bosch. Certaines unités extérieures arborent une apparence futuriste. Pas de nuisance visuelle à l’horizon !
  • Très intuitive, l’application de contrôle intégrée permet de piloter la PAC Bosch à distance ;

Inconvénients des pompes à chaleur Bosch

  • Le design flatteur des unités extérieures impacte malheureusement l’encombrement, supérieur à la moyenne du marché. L’intégration sous la fenêtre est laborieuse, voire impossible ;
  • Les unités intérieures sont plus classiques (style chaudière ou frigo) ;
  • La majorité des PAC air – eau fonctionnent avec le réfrigérant R410a, plus polluant et moins performant que le R32 (à l’exception de la Compress 3400AW).

Les pompes à chaleur Bosch aérothermiques

Comme vous le savez, les pompes à chaleur aérothermiques puisent la chaleur de l’air pour restituer de la chaleur en hiver et de l’air frais en été. Contrairement à la température du sol qui reste relativement stable, celle de l’air est très volatile. C’est pourquoi les pompes à chaleur aérothermiques ont un peu plus de difficultés à performer hors zone tempérée.

Bosch propose 4 gammes de pompes à chaleur aérothermiques : la Compress 7400 AW, dernière PAC aérothermique Bosch en date, la Compress 7000 AW, la Compress 3400 AW et la Compress 3000 AW. Voyons tout cela un peu plus en détail.

#1 La pompe à chaleur air – eau Bosch Compress 7400 AW

C’est le tout dernier modèle de pompe à chaleur signé Bosch. La gamme est constituée d’une unité extérieure (liaison hydraulique) et de trois modèles d’unités intérieures : la murale avec appoint électrique (jusqu’à 9 kW) avec ECS en option, la colonne ECS (rafraîchissement et production d’eau chaude, ballon inox 190 L) ou la murale en relève chaudière avec ECS. Dans les trois cas, la pompe à chaleur air – eau Compress 7400 AW peut être accordée aux radiateurs ou au plancher chauffant.

Cette PAC présente un COP qui peut aller jusqu’à 5,01, avec une efficacité saisonnière (EtaS) qui caracole à 198 %. Pour le chauffage, nous sommes sur une classe énergétique « A+++ » à 35° C et « A++ » à 55° C. La partie ECS est moins respectueuse de l’environnement, avec une classe énergétique « A » à peine.

Le diffuseur en façade permet de réduire le bruit (34 db A en mode Jour), cache le fonctionnement du ventilateur et évite son souffle. Au rayon des inconvénients, on peut déplorer l’utilisation du réfrigérant R410a, qui présente un potentiel de réchauffement global trois fois inférieur au R32. Il est également plus polluant.

CS7400iAX 5 OR-S (7kW)CS7400iAW OR-S (8kW)
Classe d’efficacité énergétique – chauffage 35°/55°A+++/A++A+++/A++
COP +7°/+55°2.572.84
COP +7°/+35°5.015.01
COP -7°/+35°3.023.08
SCOP 35°/55°4.99/3.415.02/3.58
Plage de température ext. de fonctionnement (chauffage)-20/+35-20/+35
Pression sonore (jour/mode nuit) en dB (A)34/2736/29
Type de réfrigérantR410aR410a

#2 La pompe à chaleur air – eau Bosch Compress 7000 AW

C’est le modèle phare de la marque. D’emblée, c’est le design futuriste du groupe extérieur qui attire l’œil. Un effort salutaire dans un marché où l’apparence est souvent austère. Comme expliqué dans les inconvénients des PAC de la marque, Bosch semble avoir sacrifié le côté compact de l’unité extérieure au nom du design flatteur. Il sera difficile d’intégrer cette PAC sous une fenêtre… mais les inconvénients s’arrêtent là. 

Nous sommes sur un bon COP, autour de 5 pour du A7/W35, dans les zones tempérées. En d’autres termes, vous paierez jusqu’à 5 fois moins d’électricité pour la même quantité d’énergie chaude produite en comparaison avec un chauffage électrique classique. 

Côté acoustique, les petites puissances sont vraiment très peu bruyantes (autour de 48 dBA). On reste globalement sous les 55 dBA pour les grosses puissances. Cette belle performance s’explique en partie par l’utilisation d’un revêtement en polypropylène expansé (EPP). A noter également : 

  • Cette PAC embarque la technologie « Compact » de Bosch : liaison hydraulique entre le module intérieur et extérieur, sans manipulation du fluide frigorifique ;
  • Accessoires électriques automatiquement détectables par la régulation et intégrables dans le module intérieur en mode Plug & Play ;

La PAC air – eau Compress 7000 AW se décline en 5 variantes de puissance : 

  • CS7001iAW 5 OR-S : 7kW A7/W35 Monophasée
  • CS7001iAW 7 OR-S : 8kW A7/W35 Monophasée
  • CS7001iAW 9 OR-S : 11kW A7/W35 Monophasée
  • CS7001iAW 13 OR-S : 17kW A7/W35 Monophasée
  • CS7001iAW 13 OR-T : 17kW A7/W35 Triphasée
  • CS7001iAW 17 OR-T : 20kW A7/W35 Triphasée

Voici un tableau récapitulatif des principales caractéristiques techniques de la pompe à chaleur air – eau 7000 AW de Bosch. 

CS7001iAW 5 OR-S 7kWCS7001iAW 7 OR-S 8kWCS7001iAW 9 OR-S 11kWCS7001iAW 13 OR-S 17kWCS7001iAW 13 OR-T 17kWCS7001iAW 17 OR-T 20 kW
Classe d’efficacité énergétique – chauffage 35°/55°A+++/A++A+++/A++A+++/A++A+++/A++A+++/A++A+++/A++
Classe d’efficacité énergétique (ErP) – ECSAAAAAA
COP +7°/+55°NCNCNCNCNCNC
COP +7°/+35°4.695.315.024.6854.87
COP -7°/+35°2.812.792.792.742.742.55
SCOP 35°/55°NCNCNCNCNCNC
Plage de température ext. de fonctionnement (chauffage)-20/+35-20/+35-20/+35-20/+35-20/+35-20/+35
Pression sonore (jour/mode nuit) en dB (A)39/3341/3642/3642/3542/3542/36
Type de réfrigérantR410aR410aR410aR410aR410aR410a

#3 La pompe à chaleur air – eau Bosch Compress 3400 AW

C’est un modèle récent, pensé à la fois pour les constructions neuves et les rénovations. On apprécie la grande modularité des puissances, allant de 4 à 14 kW, ainsi que l’efficacité énergétique que permet la technologie Inverter, avec un SCOP jusqu’à 4,89 en A7/W35 et une classe d’efficacité énergétique ErP A+++ (température de départ de 35° C). A noter également : 

  • Associée au gestionnaire d’énergie Bosch, elle permet aisément d’utiliser de l’énergie solaire autoproduite ;
  • L’application Bosch HomeCom Easy permet de régler la température ambiante très simplement, à partir de votre smartphone ou tablette ;
  • La connectivité sans fil permettra à votre installateur de vérifier et adapter les réglages de la pompe à chaleur par télédiagnostic, en cas de besoin ;
  • Point positif : cette PAC utilise le réfrigérant de nouvelle génération (R32).

La pompe à chaleur air – eau Bosch Compress 3400 AW est proposée en 9 variations : 

  • CS3400iAWS 4 OR-S : 5 kW ;
  • CS3400iAWS 6 OR-S : 6 kW (monophasé) ; 
  • CS3400iAWS 8 OR-S : 8 kW (monophasé) ;
  • CS3400iAWS 10 OR-S : 10 kW (monophasé) ; 
  • CS3400iAWS 12 OR-S : 12 kW (monophasé) ;
  • CS3400iAWS 14 OR-S : 14 kW (monophasé) ; 
  • CS3400iAWS 10 OR-T : 10 kW (triphasé) ;
  • CS3400iAWS 12 OR-T : 12 kW (triphasé) ;
  • CS3400iAWS 14 OR-T : 14 kW (triphasé).

Passons à présent au tableau récapitulatif des caractéristiques techniques de la pompe à chaleur air – eau Compress 3400 AW de Bosch.

CS3400iAWS 4 OR-S 5 kWCS3400iAWS 6 OR-S 6 kWCS3400iAWS 8 OR-S 8 kWCS3400iAWS 10 OR-S 10 kWCS3400iAWS 12 OR-S 12 kWCS3400iAWS 14 OR-S 14 kWCS3400iAWS 10 OR-T 10 kWCS3400iAWS 12 OR-T 12 kWCS3400iAWS 14 OR-T 14 kW
Classe d’efficacité énergétique – chauffage 35°/55°A+++/A+A+++/A+A+++/A++A+++/A++A++/A+A++/A+A+++/A++A+++/A++A+++/A++
Classe d’efficacité énergétique (ErP) – ECSA+A+A+A+AAAAA
COP +7°/+55°NCNCNCNCNCNCNCNCNC
COP +7°/+35°4.74.754.74.694.324.084.774.644.61
COP -7°/+35°2.893.022.772.762.412.292.892.682.62
SCOP 35°/55°NCNCNCNCNCNCNCNCNC
Plage de température ext. de fonctionnement (chauffage)-20/+45-20/+45-20/+45-20/+45-20/+45-20/+45-20/+45-20/+45-20/+45
Pression sonore A7/W55 selon EN12102615959596465646464
Type de réfrigérantR32R32R32R32R32R32R32R32R32

Les pompes à chaleur géothermiques de Bosch

La pompe à chaleur géothermique extrait les calories du sol et de l’eau souterraine pour ensuite assurer le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire d’une habitation individuelle. La gamme des PAC géothermiques de Bosch comprend trois modèles : 

  • La pompe à chaleur Compress 6000 LW (PAC triphasée, chauffage seul) => Voir la brochure ;
  • La pompe à chaleur Compress 5000 LWM (PAC monophasée, chauffage + ECS accumulée) => Voir la brochure ;
  • La pompe à chaleur Compress 5000 LW (PAC monophasée, chauffage seul) => Voir la brochure.

Prix d’une pompe à chaleur Bosch

Le prix des pompes à chaleur dépend de plusieurs facteurs comme la puissance du système, le mode de fonctionnement, le COP (et le SCOP), les options et accessoires ainsi que la difficulté d’installation. Les pompes à chaleur Bosch sont relativement chères, mais les économies sont réelles et le rapport qualité – prix reste intéressant : 

  • Comptez, en moyenne, entre 4 000 et 12 000 € pour un modèle aérothermique (hors prix de pose) ;
  • Comptez entre 7 000 et 13 000 € pour un système géothermique (hors prix de pose).

Le prix de pose moyen d’une PAC aérothermique de Bosch tourne autour de 3 000 €, tandis que votre installateur vous facturera autour de 10 000 € pour l’installation d’une PAC géothermique. Bien entendu, ce coût peut être réduit grâce aux différentes aides financières proposées par l’Etat et les collectivités… ce qui nous amène au point suivant.

Quelles sont les aides financières pour l’achat d’une pompe à chaleur Bosch ?

Grâce à leur faible impact écologique et aux économies qu’elles permettent de réaliser sur la facture énergétique, les pompes à chaleur sont éligibles à un certain nombre de primes et d’aides financières de l’Etat et des collectivités locales. Les pompes à chaleur Bosch sont bien entendu concernées : 

  • MaPrimeRénov’, attribuée par l’Agence Nationale de l’Habitant. Soumise à des conditions de ressources du foyer, sa valeur est comprise entre 3 000 et 5 000 € ;
  • La prime à la conversion des chaudières (Prime CEE). Elle s’applique au remplacement d’une ancienne chaudière (fioul, charbon, gaz hors condensation) par une pompe à chaleur. Non soumise à des conditions de ressources, elle est délivrable sous forme de chèque, virement ou bon d’achat d’une valeur de 2 500 à 4 000 € ;
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Ce prêt sans intérêt est remboursable sur 20 ans au maximum. Octroyé sous condition d’acceptation du dossier par la banque, il peut couvrir jusqu’à 50 000 € de travaux énergétiques ;
  • Les aides des collectivités locales. Renseignez-vous auprès de votre département et/ou région ou sur le site de l’ANIL.

A noter : les pompes à chaleur air – air ne sont éligibles qu’aux primes CEE.

Où acheter une pompe à chaleur Bosch ?

Les pompes à chaleur Bosch sont largement disponibles dans la majorité des grandes surfaces spécialisées ainsi que les sites web de vente en ligne : ManoMano, Leroy Merlin, Espace Aubade, Cdiscount, etc. Le site web de Bosch propose un annuaire des points de vente les plus proches de votre lieu de résidence.

Si vous êtes un particulier, vous gagneriez à solliciter les services d’un installateur professionnel. Il sera en mesure de vous conseiller dans le choix du meilleur modèle (et de son dimensionnement) ainsi que dans l’installation. Il pourra également négocier un tarif plus avantageux. Notez enfin que le fait d’inclure l’installateur dans l’achat fera baisser la facture de la pose.

Les avis sur les pompes à chaleur Bosch

Globalement, les avis sur les pompes à chaleur Bosch sont bons à très bons. Les utilisateurs apprécient le service après-vente, jugé réactif, la robustesse des appareils, leur longue durée de vie, les systèmes relativement silencieux, la montée en température rapide ainsi que la connectivité qui simplifie grandement l’utilisation. Ils citent également un COP parmi les plus élevés du marché, permettant un faible coût de fonctionnement et de belles économies à la clé. Le seul inconvénient qui revient le plus souvent reste le prix, jugé supérieur à la moyenne du marché.

Le retour d’expérience de cet utilisateur (extrait du site forumconstruire.com) résume parfaitement les points forts des PAC de Bosch : le confort thermique et le côté peu bruyant. « Bon, on vient de la démarrer aujourd’hui. Niveau bruit, je la trouve relativement silencieuse, pour le module extérieur et intérieur. Juste léger bruit de circulation mais absolument rien d’anormal. Pour dire, mon ballon thermodynamique est plus bruyant que la PAC. Niveau efficacité, pour le moment pas déçu, la montée en température est rapide et la chaleur agréable ».

Nos conseils pour bien proposer votre pompe à chaleur Bosch

Au vu de l’investissement de départ (jusqu’à 2 000 €, hors aides de l’Etat), vous devez sécuriser votre choix au maximum. Seul un professionnel compétent, sérieux et surtout indépendant saura vous conseiller en fonction de votre besoin et de votre situation. Il se basera sur la surface habitable de votre foyer, vos préférences en matière de température ambiante, le confort thermique attendu, le climat de votre région, votre voisinage, votre budget, le système de chauffage en place, etc.

Quoi qu’il en soit, voici quelques conseils de base pour éviter le hors-piste : 

  • Faites en sorte d’opter pour une PAC avec un COP d’au moins 3 ;
  • Si la pompe à chaleur géothermique est un bon investissement sur le temps long, son prix et le coût d’installation peuvent contrebalancer les économies d’énergie. Aussi, la PAC géothermique nécessite un terrain deux fois plus grand que votre maison (ou une autorisation à creuser en profondeur) ;
  • Assurez-vous de bien prendre en compte le bruit généré par la PAC, surtout si vous habitez dans une zone densément peuplée ;
  • La durée de la garantie est importante (jusqu’à 10 ans pour Bosch).

Quelles sont les alternatives à la pompe à chaleur Bosch ?

Les fabricants nippons proposent des pompes à chaleur aux performances similaires à celles de Bosch. On pense notamment à Mitsubishi et Toshiba. Si vous souhaitez opter pour une marque française, dirigez-vous plutôt vers Auer (Intuis) ou Saunier Duval. Si votre budget est limité, des marques comme Hitachi ou Atlantic peuvent être intéressantes.

COMPARATIF DE 10 POMPES A CHALEUR SPLIT

X
fr_BEFrench (Belgium)