Bien installer son unité extérieure de pompe à chaleur – exposition nord ☠️, vent de face 💀?

Vous recherchez des renseignements sur la pompe à chaleur air eau, ou la pompe à chaleur air air, et vous vous posez certainement la question de l’emplacement idéal de l’unité extérieure qui va capter les calories dans l’air extérieur.

En effet, il s’agit de l’élément central de l’installation :

  • C’est lui qui va assurer vos économies d’énergie en captant les calories gratuites dans l’air.
  • C’est lui qui peut éventuellement poser des problèmes à cause de l’esthétique.
  • C’est lui qui peut vous attirer un malencontreux procès à cause du bruit qu’il créé, soit parce que la machine est de mauvaise qualité, soit parce qu’on a oublié de calculer les distances aux voisins ou de prendre en compte la réverbération.

Alors autant bien réfléchir pour choisir l’emplacement parfait.

Mais cet emplacement dépend de nombreux facteurs, et sera différent pour chaque situation. C’est ce que nous allons voir dans la suite de cet article.

Restez jusqu’au bout pour récupérer deux petites astuces qui vous aideront à améliorer l’installation de votre unité extérieure.

L’unité extérieure de la pompe à chaleur ET les contraintes liées au voisinage

Le voisinage est souvent la cause première d’abandon forcé d’un projet de chauffage par pompe à chaleur, et cela se traduit parfois par des années de procès qui vous atteignent autant physiquement que mentalement. Nous en avons vécu, nous en avons vu et nous pouvons vous dire que vous avez tout intérêt à planifier en avance pour les éviter.

Distance à respecter par rapport aux limites de propriété

Bien que certains pays conseillent des distances à respecter pour l’installation d’une pompe à chaleur par rapport aux limites de propriétés du voisinage, par exemple 3 mètres en Allemagne, 20 mètres recommandés en France ou en Suisse, la question de la distance n’est pas vraiment centrale, tant que le bruit généré reste dans les normes.

Il faut plutôt se concentrer sur bruit généré qui parvient à la première fenêtre de pièce de vie de vos voisins les plus proches. On variera alors la distance dans la mesure du possible, afin de diminuer le bruit.

Bruit à respecter par rapport au voisin dans le cadre de l’installation d’une unité extérieure de pompe à chaleur

En France, il est obligatoire de respecter des écarts par rapport au bruit ambiant. En journée, il est interdit de générer plus de 5dBA en plus du bruit ambiant dans votre zone résidentielle, et de nuit cela baisse à 3dBA. (article R. 1336-7 du code de la santé publique)

En Suisse, il faut que le formulaire bruit soit respecté pour avoir l’autorisation de construire. Il s’agit donc d’un gage que la pompe à chaleur respecte la norme. 55dBA à ne pas dépasser en journée et 45dBA la nuit. Il est possible de simuler le résultat via cette pagehttps://www.fws.ch/fr/cercle-bruit/

Dans d’autres pays, la réglementation ne prévoit rien, mais dans l’idée d’éviter les problèmes il est recommandé de se placer à une vingtaine de mètres si cela est possible.

Unité extérieure de pompe à chaleur ET considérations esthétiques / pratiques

Que vous soyez propriétaires de votre villa, ou dans une copropriété, le critère esthétique arrive souvent en tête des inquiétudes, pour vous comme pour votre voisinage.

Préservation de l’environnement visuel de votre jardin et de votre maison

En effet, personne ne souhaite qu’un intrus vienne perturber l’harmonie de son petit coin de paradis. C’est pourquoi, nous vous partageons 3 conseils à appliquer pour que tout se passe bien :

  1. Vous pouvez cacher l’unité extérieure à l’aide de plantes, à deux conditions : a) Ne pas obstruer la circulation de l’air en façade de l’unité. b) Laisser de la place pour la maintenance
  2. Vous pouvez également utiliser ce qu’on appelle des caches clim ou caches pompe à chaleur. Ces derniers consistent en des treillis en bois ou abri en bois qui recouvrent l’unité extérieure de la PAC et ainsi la dissimule au regard. À ce titre, vous pouvez choisir le matériau en fonction de la façade de votre habitation. Un chalet optera plus facilement pour du bois, tandis qu’une maison de ville blanche s’orientera plutôt vers un aspect métal blanc.
  3. Placez l’unité extérieure dans l’endroit le plus discret possible tout en respectant la bonne distance par rapport aux voisins pour ne pas nuire acoustiquement.

Eviter les zones de passage

  1. Il est conseillé de placer l’unité extérieure loin de toute zone fréquentée par des piétons ou par les membres de votre famille. En effet, cela permettra :
  • D’éviter un choc accidentel, d’un enfant qui joue, d’un piéton, ou d’une voiture, qui pourrait entraîner un procès. On ne sait jamais.
  • D’éviter les vibrations qui pourraient abîmer la pompe à chaleur

2. Par ailleurs, il faut bien penser à couler une dalle de béton, ou à défaut d’installer la pompe à chaleur sur des big foot qui sont des gros plots antivibratoires, ce qui protègera votre unité extérieure des inondations ou autre choc.

3. Tout en évitant les passages fréquents à côté de la machine, il faut tout de même que l’accès soit facile, notamment pour le technicien qui passera pour faire les entretiens. Egalement l’espace autour de la machine est important afin d’assurer une bonne circulation de l’air et un fonctionnement optimal. À ce titre, nous avons écrit un article qui parle de la distance à respecter entre l’unité extérieure de la pompe à chaleur et le mur de votre habitation, dans le cas où votre machine se place en façade.

Considérations météorologiques et d’orientation de l’unité extérieure de la PAC Air Eau ou Air Air

Comme le groupe extérieur est exposé continuellement aux conditions parfois rudes de la Nature, il y a plusieurs points auxquels il faut prêter attention pour maximiser la rentabilité de votre investissement, ou vos économies d’énergie.

Protection de l’unité extérieure contre les intempéries (La neige ou le gel)

Selon votre pays ou votre région, le climat peut varier fortement. Il est important de protéger l’unité extérieure de la neige et du gel, principalement pour 5 raisons :

  1. Vous préservez ses performances en évitant qu’une couche de glace ne se forme sur l’évaporateur, empêchant le fonctionnement normal
  2. Vous prolongez la durée de vie de la machine, car elle est moins exposée à la corrosion et à l’usure des pièces dues aux conditions difficiles.
  3. Vous évitez trop de pannes, comme un blocage de ventilateur du à la neige, ou toute autre panne due à une mauvaise évacuation des condensats
  4. C’est plus facile de faire l’entretien, et moins probable que vous ayez à changer des pièces coûteuses sur le long terme
  5. C’est plus secure : de l’eau de condensation gelée peut transformer votre entrée en patinoire, de la glace peut tomber du toit sur la machine et la casser ou blesser quelqu’un.

Pour toutes ces raisons, on peut conseiller d’installer l’unité extérieure un peu surélevée par rapport au sol pour éviter l’accumulation de neige ou d’eau tout autour et avoir une évacuation des condensats plus simple quoi qu’il arrive.

Il serait aussi excellent, mais un peu couteux, d’installer la PAC sous un abri, tout en conservant une bonne circulation de l’air. On voit souvent des mini abri en bois, avec une petite toiture.

Enfin, surtout en période froide, vérifiez bien l’état de l’unité extérieure quand vous passez devant et déneigez si nécessaire, dégivrez à la main si pas de dégivrage automatique, ou inefficace.

Installer l’unité extérieure à l’abri des vents dominants de la région

Dans beaucoup de région d’Europe, les vents dominants sont d’Ouest Sud-Ouest, mais dans certaines régions c’est complètement différent. Quel que soit le vent de votre région, quelques recherches et quelques observations vous permettront d’en connaître la direction, et ainsi de trouver l’emplacement le plus protégé pour votre unité extérieure.

C’est important pour plusieurs raisons :

  1. Optimiser la performance, car les vents forts perturbent le flux d’air et peuvent réduire l’efficacité de la PAC car ils diminuent la capacité d’échange thermique.
  2. Les vents forts peuvent user plus rapidement les composants de la machine et augmenter vos dépenses en entretien.
  3. Les vents forts peuvent impliquer plus de bruits de vibrations dans la machine…vous réduirez ainsi les nuisance

Vous pouvez utiliser les obstacles naturels pour protéger votre machine du vent, haies, arbres, murs, etc..

Enfin il est possible d’installer un écran coupe-vent, si pas d’autre solution, afin d’assurer un bon fonctionnement de la PAC et des bonnes performances énergétiques malgré un vent fort.

L’orientation idéale pour optimiser le cycle de dégivrage

L’exposition de sa pompe à chaleur au Nord ? Une bonne idée ? La réponse est non. À moins qu’on ait pas le choix. Il est très préférable d’orienter l’unité extérieure vers le sud ou l’ouest.

L’idée est de profiter d’un ensoleillement maximal pour favoriser un dégivrage naturel de l’échangeur si ce dernier à pris en glace.

Par ailleurs on évitera de positionner l’unité extérieure de la pompe à chaleur sous un toit ou dans toute zone d’ombre un peu grande. En effet c’est la recette pour avoir de la glace sur l’échangeur trop souvent et limiter les performances et donc augmenter la consommation d’électricité.

Bien sûr toutes les PAC modernes sont équipées de cycle de dégivrage, que ce soit par inversion de cycle ou bypass des gaz chaud. Mais il est préférable de faire son possible pour éviter la prise en glace trop fréquente à cause d’un endroit mal choisi.

Si vous avez mal choisi l’endroit et que vous vous en rendez compte après la première saison, il n’est jamais trop tard pour changer l’orientation. Mais cela pourra impliquer quelques travaux et quelques frais.

Deux petites astuces pour améliorer l’installation de l’unité extérieure

Le local semi-ouvert

Un très bon conseil est dans un premier temps d’envisager un local semi-ouvert pour installer l’unité extérieure. Cela vous permettra de protéger simplement la PAC du vent. Ce local pourrait aussi être un carport ou un auvent ou toute autre chose utile pour vous. Il faudra cependant assurer la circulation de l’air, quitte à installer des grilles dans ce local pour sa ventilation.

Traceur de fond de bac ou cordon chauffant en cas d’exposition de la pompe à chaleur au Nord

Si vous n’avez pas trouvé d’autre solution que d’installer la PAC au nord, alors vous êtes exposé au gel, à la diminution des échanges et des performances en période froide.

Par conséquent vous pouvez installer un traceur au fond du bac de condensats de votre unité extérieure. Il s’agit d’une résistance électrique qui réchauffe le fond du bac et accélère ainsi le dégivrage. La pompe à chaleur reprend alors son fonctionnement normal plus vite, lorsqu’il fait froid et qu’on a vraiment besoin de chauffage.

Plusieurs fabricants proposent ces traceurs, également appelé cordon chauffant. Delta Dore, ou encore Raychem…votre installateur les trouvera chez son grossiste préféré. Ils coûtent entre 50 et 200€ pièce.

Récapitulatif

Après tous ces conseils, je me suis dis que les plus pressés n’auraient jamais le temps de tout lire, c’est pourquoi voilà un résumé sous forme de tableau des conseils pour BIEN installer votre unité extérieure de pompe à chaleur :

ConseilsExplications
1. Respecter les distances avec les voisinsTenir compte des réglementations locales concernant les distances et le bruit pour éviter les problèmes avec les voisins.
2. Tenir compte de l’esthétiqueUtiliser des plantes, des caches clim ou un emplacement discret pour dissimuler l’unité extérieure et préserver l’harmonie de votre environnement.
3. Éviter les zones de passageInstaller l’unité extérieure loin des zones fréquentées pour éviter les accidents et les vibrations.
4. Prévoir un accès facileS’assurer que l’accès à l’unité extérieure est aisé pour la maintenance et l’entretien.
5. Protection contre les intempériesInstaller l’unité extérieure surélevée et/ou sous un abri pour la protéger de la neige, du gel et des autres intempéries.
6. Se protéger des vents dominantsPrendre en compte les vents dominants de votre région et utiliser des obstacles naturels ou installer un écran coupe-vent pour protéger l’unité extérieure.
7. Choisir une orientation optimaleOrienter l’unité extérieure vers le sud ou l’ouest pour profiter de l’ensoleillement et faciliter le dégivrage. Éviter les zones d’ombre trop importantes.
8. Astuce : le local semi-ouvertEnvisager un local semi-ouvert pour protéger l’unité extérieure du vent tout en assurant une bonne circulation de l’air.
9. Astuce : traceur de fond de bacInstaller un traceur de fond de bac ou un cordon chauffant pour accélérer le dégivrage de l’unité extérieure, notamment si elle est exposée au nord.


fr_BEFrench (Belgium)