Une Aide pour la PAC Air Air ? C’est possible ?

Une Aide pour la PAC Air Air ? C’est possible ?

On parle beaucoup d’aides pour les pompes à chaleur en France ces derniers temps. Car le gouvernement a de grands programmes de subventions pour les citoyens désireux de faire des économies d’énergie. Mais la pompe à chaleur air air n’est pas logée à la même enseigne que toutes les autres.

De manière brève voilà les aides possibles pour une pompe à chaleur air air :

  • Habiter Mieux Sérénité, dans le cadre d’un « bouquet de travaux » (35% d’économies d’énergie, jusque 50% du prix des travaux)
  • TVA réduite à 10%
  • Prime Energie : environ 1500€

Globalement la pompe à chaleur air air est exclue de la plupart des aides depuis quelques années, mais il est possible dans certaines conditions d’en bénéficier

Rappel sur la pompe à chaleur air-air

Il existe 4 grands types de PAC : la PAC Air-Eau, la PAC Sol-Eau, la PAC Eau-Eau et enfin la PAC Air-Air qui nous intéresse (et d’autres aussi mais moins populaires)

C’est une pompe à chaleur qui capte les calories dans l’air extérieur par l’intermédiaire d’un groupe extérieur contenant notamment un évaporateur et un compresseur. Ces calories sont condensées sur l’air au niveau de l’unité intérieure via le fluide frigorigène, ce qui permet de rendre l’énergie à l’air de la pièce intérieure.

Cependant le système air-air est moins propice à l’échange thermique qu’un système utilisant de l’eau, ce qui est notamment du à une grande différence de capacité thermique entre l’air et l’eau. L’efficacité d’un chauffage par air est donc contestable et contestée, et les aides sont réduites.

Habiter Mieux Sérénité : une aide pour les PAC air air

C’est une prime distribuée par l’Anah, Agence nationale de l’habitat. Elle est soumise à plusieurs conditions, dont la première à vérifier est l’état de vos « ressources ». Votre revenu doit être très modeste ou modeste, selon leur barème : ce qui veut dire moins de 50k€ par an pour une famille de 4 sur Paris (IDF), et moins de 40k€ en Province.

Ensuite il y a une condition de gain énergétique. Il va falloir prouver que vous faites des économies d’énergie conséquentes avec vos travaux. Donc, vous ne pouvez pas juste installer une PAC Air Air, car ce ne sera pas suffisant pour prouver cela. Il faudra alors penser à changer votre isolation, soit les combles, soit les murs, soit changer les fenêtres. C’est un tout qui doit représenter une économie d’énergie de 35% par rapport à avant.

les travaux doivent être réalisés par un pro RGE.

Vous n’avez pas fait de prêt eco PTZ depuis 5 ans

Le logement a plus de 15 ans

Alors : si vous êtes en catégorie :

=> très modeste : 50% des travaux HT pris en charge, max. 15k€ (+ prime 10%)

=> modeste : 35% des travaux HT pris en charge, max 10.5k€ (+ prime 10%)

Dans la pratique ce sera compliqué de l’obtenir. Les PAC Air Eau ou Geo sont favorisées dans le cadre de la transition énergétique.

TVA réduite à 10%

La PAC air air n’est pas éligible au taux à 5.5% comme le seraient les autres types de PAC. Cependant vous pouvez bénéficier du taux réduit à 10%. Plus d’infos sur le site officiel economie.gouv.fr

Cela vous permet de ne pas régler le dépassant de taxe et vous octroie ainsi une remise de 10%.

La prime Energie ou prime CEE : une petite prime par votre fournisseur d’électricité

Si la PAC air air a une puissance de moins de 12kW et montre un coefficient de performance saisonnier (SCOP) supérieur ou égal à 3,9, alors vous pourrez recevoir un petit coup de pouce appelé prime CEE. C’est la DGEC qui vous accorde la prime à la base (Direction Générale Energie Climat).

Les fournisseurs d’électricité dont les ventes dépassent un certain seuil sont obligés de faire la promotion des énergies renouvelables auprès du public et seront également obligés de racheter ces primes CEE à la fin de l’année pour satisfaire aux exigences d’énergie. Le rachat d’une certaine quantité de prime CEE leur permet de justifier d’un certain montant de kWh économisé.

Les CEE fonctionne par périodes auxquelles sont associés un certain nombre de KWhc à économiser. On va entrer dans la 5ème période au 1er Janvier 2022 et jusque fin 2025, avec des objectifs toujours revus à la hausse (obligations 3 ou 4 fois plus importantes en termes d’obligation CEE pour les fournisseurs d’énergie)

Pour une PAC Air air, comptez environ 1500€ dans votre poche pour la prime. Ce qui sera équivalent pour votre fournisseur à une économie de KWhc qui peut varier entre 5000 kWhc et plusieurs dizaines de milliers de KWhc selon les climats et les surfaces chauffées (sachant que les objectifs nationaux se comptent en TWhc…beaucoup !)

NB : le KWhc c’est le Killowattheure cumac = cumulé actualisé, une unité spécifique au CEE pour dire qu’on économise un certain nombre de kWh chaque année qui s’estompe avec le temps et l’usure de la machine.

Plus d’infos sur les certificats KWh cumac pour PAC Air air sur la fiche CEE

Cela s’appelle la prime Energie, et en général cela tourne autour de 1500€ chez EDF par exemple pour une PAC Air Air

Si vous voulez TOUT savoir sur les aides financières en lien avec les travaux d’amélioration énergétique dans l’ancien (rénovation) alors je vous conseille de télécharger ce PDF qui est un condensé de 23 pages illustrant parfaitement toutes les aides financières pour les PAC et autres travaux de rénovation énergétique, qui aborde notamment la PAC Air Air en page