Pompe à chaleur à 1 euro : Arnaque 2023

Pompe à chaleur à 1 euro : Arnaque 2023

5/5 - (3 votes)

Malgré un arrêt de cette aide très célèbre, les offres de pompes à chaleur à 1 euro continuent de se multiplier sur la toile, et même de piéger certains consommateurs.

Ce dispositif d’aide de pompe à chaleur à 1 euro à fait fureur avant 2020 et a tellement marqué les esprits, qu’il est encore présent en 2022. Mais cette aide a bien été stoppée nette en 2020.

Alors pourquoi voit-on encore des publicités dont le titre est « pompe à chaleur à 1 euro » en 2022 ? Comme par exemple les deux pubs ci-dessous ?

C’est un titre qui incite au clic. Et en fait l’objectif des créateurs de ces pubs est de récupérer vos coordonnées pour ensuite les transmettre contre rémunération à des sociétés qui vont vous proposer des devis. Mais vous réaliserez vite que pour 1€ vous n’aurez rien. Dans tous les cas vous devrez au moins payer 10% du montant global. Et encore ! C’est dans le cas où vos revenus sont les plus faibles des barèmes. Si vous avez de la chance vos aides atteindront peut-être 30% du montant de votre investissement pour remplacer votre système de chauffage par une pompe à chaleur.

Rappel sur la pompe à chaleur

Pour mémoire, la pompe à chaleur (air/eau) est un système de chauffage qui se sert des calories présentes dans l’air extérieur, pour les transmettre au fluide du réseau d’eau de chauffage de votre maison. Ce miracle intervient grâce au principe de fonctionnement du circuit frigorifique. C’est un grand classique de la thermodynamique et vous connaissez tous le principe car vous avez tous un frigo à la maison.

Ainsi votre eau est chaude et peut circuler dans les radiateurs ou dans le chauffage au sol et ainsi chauffer votre intérieur.

Si vous voulez savoir en détail comment fonctionne une pompe à chaleur vous pouvez vous reporter à notre autre article sur le fonctionnement d’une pompe à chaleur.

L’offre de pompe à chaleur à 1 euro

Cette offre ou aide d’état est périmée. Cependant nous pouvons préciser qu’elle émanait du Pacte Energie Solidarité créé en 2012 par l’Etat afin d’aider les ménages les plus modestes. Modestes, ça voulait dire moins de 35K annuels sur Paris avec 2 enfants, et moins de 27K annuel en Province avec 2 enfants, pour le foyer fiscal.

L’offre reposait sur la prime Coup de pouce Chauffage et sur le programme Habiter Mieux Agilité de l’Anah. Des critères de ressources et de performances conditionnaient l’éligibilité au dispositif. Les foyers en situation de précarité énergétique pouvaient profiter d’une aide bonifiée de 4 000 €. L’offre concernait également l’isolation de la maison et l’achat d’une chaudière gaz à condensation.

Pour obtenir une pompe à chaleur à 1 euro, il suffisait de remplir un formulaire en ligne sur le site de Pacte Énergie Solidarité. Tout comme pour l’obtention des subventions actuelles, il était important de recourir à un artisan certifié RGE pour les travaux, de faire établir une facture détaillée et d’attendre la validation du dossier d’inscription avant d’accepter le devis. Rien n’a changé de ce côté là, il s’agit d’une protection contre les abus.

Preuve que la pompe à chaleur à 1 euro est juste une arnaque

C’est juste un « pot de miel » pour attirer les abeilles 😉

Prenons par exemple cet première publicité (voir image en haut d’article), et voyons ce qu’il se passe si on clique sur le lien.

En arrivant sur la page, la promesse de base est déjà différente. On passe de 1 euro, à 90% de prise en charge par l’Etat (en omettant de mentionner que c’est pour les ménages vraiment modestes)

L’objectif est d’avoir vos coordonnées pour les revendre à des artisans qui paient pour avoir des chantiers.

Voilà par exemple des couples de l’Est de la France qui se sont fait berner par la pompe à chaleur à 1 euro. Les commerciaux mettent en avant des aides de l’Etat pour pousser à l’achat mais ne donnent pas tous les détails. Résultat : les clients confiants et enthousiasmés signent le contrat, mais ne reçoivent pas les aides promises ou en tout cas jamais autant que promis. Ils n’ont bien sûr jamais leur pompe à chaleur à 1 euro. Trop beau pour être vrai 😉

Les offres similaires à la pompe à chaleur à 1 euro

D’autres offres similaires se présenteront probablement à vous lors de vos recherches dans le cadre de l’amélioration énergétique de votre logement.

On pourra notamment citer l’isolation à 1 euro. Bien que cette aide fut réelle jusqu’à il y a encore peu de temps. Depuis le 01.07.21 c’est fini. Sur le même principe que la pompe à chaleur à 1 euro, certaines entreprises tentent de vous appâter pour signer le contrat plus vite.

On citera également les panneaux solaires gratuits pour lesquels on voit passer quelques pubs. Passez votre chemin. Il va de soi que les panneaux solaires ne peuvent être gratuits. Ils coûtent cher, et demande de la main d’œuvre pour être installés dans les règles de l’art. Avec la confusion ambiante entre les offres à 1 euro, à 0 euros et les aides de l’Etat diverses et variées, on ne s’y retrouve pas facilement et certains en profitent pour faire croire à des panneaux PV gratuits. La seule prime que vous pouvez espérer pour des panneaux solaires est la prime à l’autoconsommation qui sera de quelques milliers d’euros en fonction de la puissance crête installée, et encore elle sera versée sur plusieurs années. Alors pas de quoi rembourser une installation de panneaux solaires photovoltaïques.

Des associations de protection des consommateurs

Si vous êtes victimes d’un abus dans le domaine des énergies renouvelables. Il est possible de faire un signalement mais sans suivi de dossier. Cela se passe sur le site SignaConso ici : https://signal.conso.gouv.fr/

D’autre part il existe plusieurs associations qui peuvent vous aider à faire respecter vos droits :

Alternatives légitimes à la pompe à chaleur à 1 euro

L’Etat propose vraiment des aides pour l’installation d’une pompe à chaleur et surtout si vous remplacez une chaudière au fioul par une pompe à chaleur. Vous pouvez alors bénéficier de la prime la plus important qui est MaPrimeRenov, ou encore d’une prime CEE. Toutes ces primes varient en fonction de vos revenus. Elles ne remboursent pas du tout le coût total de votre installation, mais elle peuvent bien alléger la facture. Il faudra à cet effet faire appel à des artisans RGE. En effet seules les entreprises en possession de ce label vous permettront de recevoir les subventions. Si vous faites appel à un installateur indépendant qui n’a pas cette certification, alors vous paierez peut-être moins cher mais n’aurez pas les subventions.

Pour plus d’information sur toutes les aides, nous vous invitons à parcourir notre article complet sur les aides à la pompe à chaleur en France, ou encore les articles qui parlent de MaPrimeRenov Violet ou Maprimerenov jaune.

7 conseils pour éviter les arnaques à la pompe à chaleur

Pour éviter les arnaques à la pompe à chaleur, voici quelques conseils afin d’adapter votre comportement face aux entreprises qui vous démarchent.

  1. Faites des recherches sur les différents types de pompe à chaleur. Augmentez votre culture afin de comprendre le fonctionnement de ces machines, ainsi que les avantages et les inconvénients des pompes à chaleur. Bien que convaincus des bienfaits de la pompe à chaleur, nous avons écrit un article complet sur les inconvénients des pompes à chaleur.
  2. Prenez votre temps même si le commercial vous presse de signer un contrat. Il veut sa commission. Vous devez comparer les offres et les tarifs de différentes entreprises pour trouver la meilleure option adaptée à votre situation.
  3. Faites toujours la demande de plusieurs devis à des entreprises différentes. Vous diminuez ainsi la probabilité d’être la cible d’un escroc. Assurez-vous du professionnalisme de vos interlocuteurs avant de vous engager ou même de continuer la discussion.
  4. Demandez des références de chantier à l’entreprise, et tentez de contacter des anciens clients pour recueillir leur avis sur le matériel et le savoir-faire de l’artisan en question.
  5. Vérifiez que l’entreprise possède bien tous les labels pour installer les pompes à chaleur, comme le RGE très important. Vérifiez qu’elle a bien une RC pour couvrir les dommages chez vous.
  6. Ne signez pas de contrat, ne payez pas d’acompte avant d’avoir une offre détaillée, avec tous les coûts, et autres garanties et assurances.
  7. Méfiez-vous des offres trop belles pour être vraies. Elles sont toujours piégeuses. Ne cédez à aucune pression pour signer un contrat de suite. Surtout pas sur une foire par exemple, car vous ne pourrez pas vous rétracter de manière standard.

COMPARATIF DE 10 POMPES A CHALEUR SPLIT

X